Grâce à des réseaux comme Daniel moquet et JDM Expert, il vous sera maintenant plus facile d’avoir des enrobés écologiques. Ces revêtements présentent des caractéristiques intéressantes pour aménager vos allées, cour ou terrasse !
 

Enrobé écologique, naturellement coloré.

En effet, plusieurs sociétés, déjà spécialistes des bitumes et macadam, surfent sur la vague « écologique ». Chacun propose des enrobés différents, mais le procédé est souvent le même. Le but de ses sociétés est simple : développer un macadam au coût de production environnementale faible et le plus naturel possible. Il existe plusieurs procédés de fabrication différents. Certains enrobé écologique sont produit à de plus faibles températures (on parle de 100°C au lieu de 150°C) ce qui réduit le bilan énergétique. Mais d’autres, enrobés, sont dit écologique, et ceux, à juste titre.
 
Produit innovant, ces enrobés écologique sont fabriqués à partir de matières premières végétales renouvelables (on parle de 95%). Beaucoup plus intéressant pour l’environnement. Le liant végétal remplace le bitume et répond à une charte qualitative et décorative autre que l’enrobé noir (anciennement dit, bitume ou macadam). On peut obtenir différentes couleurs grâce à ce procédé. Le liant utilisé est translucide. Nous avons donc la couleur naturelle du produit (beige). C’est grâce à l’ajout de pigments que l’on obtient un large panel de couleur plutôt agréable.
Grâce à ces démarches d’écoconception, le produit a un impact environnemental minimum.
 

L’enrobé écologique pour allées de particuliers.

 

Minéralstar® de Daniel Moquet

  • Enrobé coloré naturellement grâce aux granulats et liant minéral et végétal.
  • Ne génère aucune pollution,  le minéralstar est un revêtement HQE (Haute Qualité environnementale).
  • Naturel et esthétique
  • Enrobé antidérapant et drainante
  • Non carrossable

mineralstar-daniel-moquet-enrobé-naturel-ecologique-allee-design-moderne
 

BALTAZAR® de JDM Expert

  • Couleur naturelle jaune clair/ orangé
  • Plus naturel que l’enrobé classique puisque le granulat est libre sur 6 mm d’épaisseur
  • Carrossable : résistant aux passages VL et PL
  • Bonne résistance
  • Perméable

baltazar-enrobe-naturel-ecologique-environnement
 

L’enrobé écoresponsable pour les villes.

 

Valorcol de Colas

  • 100% recyclés (économies de transport de matière et d’énergie).
  • Mise en œuvre du Valorcol à froid, pour une économie d’énergie de 50% et une réduction de 40% des gaz à effet de serre (GES).
  • Performance remarquable.
  • Développé par la société Colas, Valorcol a reçu le certificat d’excellence
  • À été utilisé pour les autoroutes donc très résistantes.

valorcol-large
 

Végécol de Colas

  •  Enrobé similaire à ce que l’on connait des bitumes et macadam.
  • Liant végétal.
  • Température de mise en œuvre inférieure de 40°C à celle de revêtements traditionnels, ce qui renforce son positionnement H.Q.E.
  • très utilisée dans le domaine public sur les sites classés ou architecturaux, milieu urbain, parcs…

vegecol-colas-allee-paysage-naturel
 

Les inconvénients de l’enrobé retrouvés.

Si on peut parler là d’inconvénient. L’enrobé est quand même le revêtement qui demande peut être le moins d’entretien, en tout cas qui est facile. Ces revêtements sont écologiques, mais n’en restent pas moins que des enrobés. Il présente à peu près les mêmes inconvénients :

  • Nids de poule et autres déformations dues au gel/dégel (flaques d’eau). Irréparable, à moins de faire une rustine (hormis pour l’enrober « Baltazar »).
  • Enrobé de couleur plutôt claire, sensible aux traces de pneus, taches d’huile…
  • Apparition de fissures à proximité de végétaux trop agressifs.
  • Apparition possible d’herbes dans les fissures (en bordure de trottoirs…)
  • Dégradation par les UV .

Combien coûte un enrobé respectueux de l’environnement ?

Pour cela, il faudra se rapprocher des fabricants respectifs. Cependant, à titre indicatif, j’ai entendu dire que le végécol tournerait aux alentours de 30 à 40 € le m². Prix variable en fonction de la provenance du produit et de la quantité de travail à réaliser
Ce qui rend l’enrobé écologique pas cher pour un retour sur l’environnement contrairement à d’autres produits.
 

Approche esthétique et sensible

Les enrobés à liant végétal sont encore peu répandus et donc réservés à des usages particuliers : abords de monuments historiques, zones semi-piétonnes… On le trouve alors beaucoup plus dans les marchés publics pour les chantiers qui répondent à une charte environnementale. Le réseau Daniel Moquet et JDM expert semble avoir fait leurs preuves dans la production et la fabrication.